Ôde à toi mon périnée…. L’allier de ma féminité et de ma maternité

A toi cet « in-connu », ce « mal-aimé »,
Ton anatomie et ta physiologie m’ont été souvent très tard expliquées,
Tout au long de ma vie, avec tes amis : les abdominaux, le diaphragme, le bassin, la colonne vertébrale, pour ma santé vous allez œuvrer,

Durant ma grossesse, mon bébé tu as porté,
Pour te découvrir, t’assouplir et t’apprivoiser, enceinte je t’ai parfois regardé, touché et massé,
Grâce à ta tonicité, lors de la naissance, tu as aidé mon bébé dans mon bassin à progresser,
Grâce à ton élasticité, tu lui as permis de me rencontrer,

En post-partum, je vais faire mon possible pour te soulager, te décharger et te reposer,
Le plus possible je resterai couchée,
Mon bassin sera refermé et bandé,
Grâce à la respiration, je pourrai progressivement te re-solliciter puis te rééduquer,

Sans toi, mes organes seraient plus difficiles à supporter,
Sans toi, ma continence ne pourrait être assurée,
Sans toi, ma sexualité serait de piètre qualité,

Ô mon périnée, grâce à toi mon avenir de femme est préservé,

Merci pour tout ce que tu apportes à ma féminité et ma maternité !


Humouristiquement,

Alexia

Gros plan sur les mains et pieds d'une femme recroquevillée
3 octobre 2021 
Partager cet article